Faites des économies d'énergie avec les ampoules fluocompactes

À l’ère des économies d’énergie et d’un souci écologique, des chercheurs ont mis au point les ampoules à basse consommation d’énergie. Ces ampoules sont appelées communément "ampoule fluocompacte", mais aussi "lampes fluorescentes compactes (LFC)" ou tout simplement "lampes fluorescentes".

Le site astuces-utiles.com rappelle que les premières ampoules fluocompactes datent de 1974, mais elles ne furent commercialisées que récemment, à cause de problèmes de volume et de poids qu’il a fallu résoudre. L’idée est venue de chercheurs qui ont eu l’ingéniosité de plier sur lui-même en deux, trois, quatre ou six un tube fluorescent dont le diamètre varie entre 7 et 20 mm.

Son fonctionnement est simple : la cathode, qui est un filament de tungstène chauffé, produit un arc électrique qui va propager des électrons à l’intérieur du tube, qui vont percuter les atomes de mercure ce qui va émettre une lumière ultraviolette invisible à l’oeil nu, puis ces ultras violets vont heurter la couche fluorescente à la surface du tube, composée de sels de phosphore ce qui va produire une lumière visible blanche.

Une ampoule plus économique

Les ampoules basse consommation possèdent une durée de vie plus longue que les lampes à incandescence. Néanmoins, elles conviennent plus pour des pièces à vivres car elles supportent mal la répétition d’allumages et d’extinctions qui accélèrent leur vieillissement. Elles ont également un démarrage plus lent que les autres, à savoir quelques secondes voire quelques minutes pour atteindre leur pleine luminosité.

Elles ne sont pas recommandées pour des éclairages de proximité, type bureau ou table de chevet du fait du champ électromagnétique qu’elles génèrent et qui peut s’avérer dangereux car aucun test n’a été effectué à une distance de moins de 30 cm. Mais elles peuvent convenir aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur, cela est indiqué sur l’emballage ainsi que les économies d’énergies réalisées

Elles s’adaptent sur tous les types de luminaires. Leur coût est plus élevé que les ampoules traditionnelles mais leur durée de vie aussi, environ 6 ans contre 6 mois pour les ampoules à incandescence.

Au niveau environnemental, les ampoules fluocompactes sont considérées comme un déchet dangereux en raison de la présence de mercure ce qui nécessite une élimination particulière.

Il est donc interdit de jeter ces ampoules avec les ordures ménagères, il suffit simplement de les ramener dans le magasin où on les a achetées, il se chargera de les recycler.