la rénovation thermique et les économies de chauffage

Tout bien immobilier doit être périodiquement rénové pour continuer à être agréable à vivre et surtout pour être conforme aux normes applicables. En effet, les normes concernant l'installation électrique, la plomberie, l'isolation phonique, le système de chauffage, l'installation de gaz et les performances énergétiques évoluent constamment pour améliorer le confort et la sécurité des occupants tout en leur permettant de réduire leurs dépenses de chauffage.

Parmi les mesures établies après avoir pu comparer les méthodes de chauffage figurent l’installation d’un programmeur, le remplacement du chauffe-eau, ou le remplacement des fenêtres dnas les maisons anciennes. L’effort d’investissement moyen suggéré dans les Diagnostics de performance énergétique atteint environ 7 000 €, avec une économie annuelle de l'ordre de 700 €. Il existe une forte corrélation entre les dépenses nécessaires et l'âge des constructions.

Rénovation thermique

L'état des lieux en France

Selon une étude du Commissariat général au développement durable (CGDD), plus de la moitié du parc des logements en France consomme entre 151 et 330 kW heure d’énergie primaire par m² par an.

Le CGDD s’est servi des diagnostics de performance énergétique pour établir une photographie de l’état du logement en France. Seules 20 % des résidences principales en France sont classées dans la catégorie « performantes », elles présentent une étiquette énergétique A, B, ou C, et consomment moins de 151 kWhEP/m²/an. Près de la moitié des autres logements présentent une étiquette énergétique moyenne (D ou E), soit une consommation comprise entre 151 et 330 kWhEP/m²/an, et près d’un tiers ont une étiquette énergétique mauvaise (F ou G), avec une consommation qui dépasse le plafond.

Les économies de chauffage : conseils pratiques

Compte tenu des différentes réglementations thermiques, plus aucun logement n’est construit en classe F ou G, au profit des classes B à E.

Si votre logement n'a subi aucune rénovation depuis plus de dix ans, vous avez sans doute intérêt à faire examiner toutes vos installations techniques par une personne qualifiée pour vérifier si les exigences de sécurité sont respectées et si leurs performances sont optimales. Il se peut notamment que l'examen révèle que vous pourriez faire des économies d'énergie en faisant installer une pompe à chaleur ou un autre appareil. S'il en est ainsi, il faut faire faire une analyse pointue pour savoir quelle est la solution qui vous fera faire le plus d'économies tout en vous donnant droit à des réductions d'impôts. Vous pourriez alors découvrir que le cumul des baisses de dépenses d'énergie et des réductions d'impôts vous permettra de rembourser une partie de l'emprunt ayant financé vos travaux. 

D'autre part, le changement des revêtements des murs et des sols est souvent rentable. En effet, il donne l'occasion de donner une nouvelle jeunesse à votre appartement ou à votre maison et de remédier partiellement à l'éventuel manque de clarté d'une pièce en choisissant un matériau et une couleur appropriés pour revêtir les murs. De plus, la rénovation de votre cuisine ou de votre salle de bains constitue souvent un investissement rentable, car il valorise votre logement. Ainsi, si votre cuisine est vétuste, le remplacement du carrelage, des meubles et de l'évier rendra votre logement plus plaisant si vous envisagez de le vendre. Il en est de même en ce qui concerne votre salle de bains qu'une rénovation peut rendre plus chaleureuse si son aspect actuel est un peu froid. Ainsi, vous pouvez en faire une pièce très agréable en faisant mettre du bois sur les murs (il faut toutefois choisir une essence de bois qui ne craint pas l'eau). 

Dans les autres rubriques

Les économies d'énergie