Afrique : la ruée vers le soleil

Le soleil. Un vecteur bien présent en Afrique, et les gouvernements l'ont bien compris : depuis quelques années : on assiste à une véritable ruée vers cette source d'énergie intarissable qu'est le photovoltaïque. Zoom sur l'énergie solaire en Afrique.

Noor
La centrale solaire Noor

L'énergie solaire, la clé du développement africain

Quand on en vient aux énergies renouvelables sur le contient africain, on fait bien vite le tour du sujet : l'eau ne suffit plus aux centrales hydroélectrique, et ce suite à un changement climatique qui dérègle les humeurs de la pluie ; les énergies fossiles s'essoufflent et ne font plus l'affaire des centrales thermiques et les solutions de production d'énergie nucléaires ont prouvé par le passé que leur niveau de sécurité laissaient trop à désirer.

Ne reste que les solutions solaires photovoltaïques, seule source d'énergie renouvelable respectant au mieux l'équilibre de la planète. Et cela tombe bien : le soleil est bien loin de manquer sur le continent africain et les gouvernements l'ont bien compris.

Un travail facilité par les spécialistes du marché

Certes, l'énergie solaire présente aussi sa part d'inconvénients : cette solution nécessite de grands moyens de stockage du fait que le soleil ne soit pas présent constamment, une grande superficie pour la pose des panneaux photovoltaïques, dont le rendement est bien moindre qu'une centrale électrique, par exemple, ainsi qu'un entretien régulier - les panneaux doivent être changés tous les 25 ans pour un rendement optimal.

Heureusement, certains spécialistes, comme Solar Africa Shop, se sont concentrés sur le marché africain afin de proposer des solutions photovoltaïques accessibles à des pays en voie de développement dont le budget dédié aux énergies renouvelables est parfois limité. Ainsi, même les pays les plus en difficultés peuvent profiter des bénéfices de l'énergie solaire.

Des gros chantiers en prévision

La ruée vers le soleil est donc en bonne voie en Afrique, principalement dans les pays d'Afrique du Nord : en février dernier, la centrale solaire Noor - "lumière", en arabe - a été mis en service au Maroc. Son extension est programmée en trois étape et fera d'elle une des plus grosses centrales solaires au monde.

En Afrique de l'Ouest, c'est le Sénégal qui règne pour l'instant, avec Synergy 2, une centrale de 75 000 panneaux solaires, mais il sera bientôt détrôné par la centrale Nzema, en prévision au Ghana, avec une production de 155MW. Le Burkina projette également la construction d'une centrale solaire, Zagtouli, qui devraient être mis en service d'ici la fin de l'année si les travaux ne sont pas retardés.