batteries de SolarCity : l'analyse de France Pac Environnement

Elon Musk est connu par les plus anciens comme le fondateur de Paypal, par les geeks contemporains comme le PDG de Tesla et de SpaceX, mais peu de gens savent qu'il est également Président de SolarCity, premier installateur et fournisseur de panneaux photovoltaiques aux Etats-Unis. Lancé en 2015, le Powerwall est une groupe de batteries lithium-ion domestiques servant au stockage de l’énergie.

Les groupes de batteries Powerwall : design et compacts

Une réponse au problème de l'intermittence de la fourniture d'énergies renouvelables

Très design, pratique et relativement économique puisqu'elle n'atteint pas 3000 euros, cette innovation pourrait redonner de l'élan au marché du photovoltaïque. Jusqu'à présent, les installations isolées étaient limitées par la nécessité de réguler sa consommation d'électricité en fonction de l'ensoleillement du moment. Grâce à ce système, chacun consomme l'électricité dont il a besoin et au moment où il en a besoin. Et pour des besoins collectifs, le PowerPack a pour ambition de fournir de l'énergie à des villes entières.

Des difficultés à surmonter, selon France Pac Environnement

Une telle innovation pourrait résoudre le problème général des énergies renouvelables, dont l'énergie produite l'est de manière intermittente et non prévisible. Mais les experts du secteur entrevoient des limites. D'après Michaël Guez, directeur de France Pac Environnement, spécialiste du photovoltaïque et des EnR, la première est le coût, l'ajout de telles batteries rendant inévitablement plus chère l'électricité. On imaginera alors mal les individus ne pas choisir le raccord au réseau électrique, qui est moins cher et plus efficace. En termes écologiques, le bénéfice n'est pas aussi élevé que l'on peut l'imaginer, à cause des coûts de production des modules photovoltaïques et des batteries, ainsi que de leur transport et de leur recyclage. La question de la production du lithium est également à poser, et de même si un autre procédé est utilisé, il s'agira toujours de ressources non renouvelables.

Si cette technologie s'imposait, elle pourrait libérer les villes des câbles, fils, pylônes, etc. Il reste beaucoup de problèmes pratiques et techniques à réaliser, mais le fait qu'elle soit portée par un entrepreneur aussi visionnaire et fortuné rend l'impossible possible, sinon probable. Les changements vers les énergies renouvelables semblent aujourd'hui inévitables et il ne fait pas de doute qu'ils ne seront pas portés par les dinosaures que sont Total, Engie ou Gazprom, mais par des sociétés flexibles et caractérisées par une trésorerie immense et une prise de risque maximale, comme Google, Facebook ou Tesla.

Articles utiles

L'investissement photovoltaïque est-il encore rentable ?

France Pac Environnement, une entreprise atypique

La technologie solaire photovoltaïque : avancées et limites

Les différents types de panneaux solaires photovoltaïques